Rencontre d’affaires – On discute sur les services, études de marché, consommateurs, employés, ressources humaines

Andrée: Bonjour, Monsieur Gabriel. Comment allez-vous aujourd’hui?

Gabriel: Ça va bien, merci, as-tu préparé les documents pour la rencontre d’aujourd’hui?

Andrée: Oui, on a un dossier pour chacun de nos clients. Gabriel: À quelle heure arrivent ceux-ci?

Andrée: Ils doivent arriver, ils m'ont appelé il y a deux minutes, les voilà. Bonjour Madame, Monsieur! Ils sont Marie Constatinescu et
Christian Maior, nos clients.

Gabriel: Je suis enchanté de vous connaître!

Marie: C'est un grand plaisir pour nous, peut-on commencer?



Andrée: Oui, bien sûr, puis-je vous offrir un café?

Marie: Oui, s’il vous plaît. Nous représentons deux des plus grandes compagnies opérant sur le marché, Coca-Cola et Lidl et on a besoin de vos études de marché, pour un sondage concernant un nouveau produit qu’on voudrait y lancer. Nous voulons savoir quel impact aura celui-ci sur nos possibles consommateurs, c’est pour cela que nous vous avons contacté.

Gabriel: Vous savez bien qu’on est l’une des entreprises les plus sérieuses en ce qui concerne les études de marché, donc on est à votre disposition.

Christian: Le sondage pour le nouveau produit demande quelques conditions particulières de développement. Je vous explique immédiatement : le résultat du sondage doit être finalisé dans une semaine et pour cela on a besoin de 10.000 (dix mille) personnes interviewées, hommes et femmes, âgées entre 18 et 55 ans, du milieu urbain. Croyez-vous que vous puissiez réaliser ce projet?

Gabriel: Bien sûr, nos employés travaillent en équipes: de huit heures du matin à midi, de quatorze heures à vingt heures et de vingt heures à minuit, de manière à couvrir tous les intervalles de temps. Tous ceux-ci travailleront à ce projet, on a des ressources humaines suffisantes pour finir à temps.

Marie: C’est bien, je vois que vous êtes préparés à collaborer avec nous.

Christian: Il y a aussi le côté financier, notre budget est de 5.000 (cinq mille) euros, cela vous semble-t-il intéressant?

Gabriel: C’est assez convenable, qu’en penses-tu Andrée ?

Andrée: Je suis entièrement de votre avis.

Christian: Alors, on signe le contrat et à partir de lundi vouz pouvez démarrer le sondage. On parlera au téléphone pour établir quelques détails supplémentaires.

Gabriel: Certainemet, ce fut un plaisir de vous connaître, au revoir.

Marie: Au revoir, Monsieur Gabriel.

Christian: Au revoir!

Les autres ont aussi étudié :



---